Elite Dangerous est l’un des jeu de simulation spatiale les plus aboutit du moment. Le jeu vous plonge au cœur d’une galaxie à l’echelle 1:1. En conséquence, Elite Dangerous pourrait avoir du mal à tourner sur des configurations PC anciennes et peu puissante. Nous allons donc vous dévoiler les configurations requises pour faire tourner ce jeu vidéo. Vous pourrez ainsi avoir une estimation des performances que vous pourriez obtenir avec votre ordinateur sur Elite Dangerous. Nous essayerons également de donner quelques conseils d’optimisation en fin d’article pour les personnes ayant déjà acheté le jeu. De manière générale, nous avons prit l’habitude de vous conseiller d’avoir au moins la configuration recommandée pour acheter le jeu. En effet, la configuration minimale ne permet pas d’avoir un jeu fluide et beau.

Avant de chercher à savoir si le jeu tourne correctement chez vous, la première chose que vous devrez faire sera de connaitre le modèle de la carte graphique ainsi que du processeur de votre PC. Essayez également de trouver la quantité de mémoire vive présent dans votre PC. Cette donné peut être très facilement retrouvé via le gestionnaire des taches. Elite Dangerous est donc un jeu de simulation de combats spatiale sortit en 2014. La grosse particularité de Elite Dangerous repose sur le fait que vous pourrez parcourir la galaxie entière. Cette dernière est composé d’environ 400 milliards de système différents. Elite Dangerous est disponible sur Steam, et le jeu est jouable en VR. Toutefois, si jamais vous décider de jouer en réalité virtuelle, alors les configurations requises risquent de différer.

elite dangerous configuration

Configurations PC requises pour Elite Dangerous

Configuration Minimale

Processeur

Intel Core Q6600 / AMD Phenom 9850

Carte Graphique

AMD HD 4870 / Nvidia GTX 260

Mémoire vive

4Go de RAM

Stockage

7Go d'Espace Disque

Système d'exploitation

Windows 7/8/10

Configuration Recommandée

Processeur

Intel Core i7-3770K / AMD FX-4350

Carte Graphique

AMD R9 280X / Nvidia GTX 770

Mémoire vive

8Go de RAM

Stockage

7Go d'Espace Disque

Système d'exploitation

Windows 10

Puis-je faire tourner Elite Dangerous ?

Elite Dangerous est plus gourmand au niveau de la carte graphique que du processeur. Toutefois, la configuration minimale reste très abordable puisque cette dernière est composé d’un simple processeur quad-cœur et d’une carte graphique GTX 260. Ce modèle de carte graphique est très faible niveau puissance, et est dépassable par n’importe quelle carte graphique ou chipset graphique actuelle. Cette configuration minimale n’exige que 2Go de RAM, donc aucun problème à signaler à ce niveau la.

La configuration recommandée met la barre des exigences un peu plus haut. Cette configuration recommandée regroupe un processeur AMD 6 cœurs. Les processeurs Ryzen x600 font par exemple parfaitement l’affaire sur Elite Dangerous. Cette config minimale demande également une AMD Radeon 7870 au niveau de la parte graphique. L’équivalent chez Nvidia de ce modèle est la GT 660. Attention tout de même à la RAM, car cette fois-ci c’est pas moins de 8Go de RAM qui sont exigés.

Elite Dangerous devrait également occuper environ 3Go de stockage sur votre disque dur. Nous vous conseillons d’installer le jeu sur un SSD. En effet, du fait de la génération procédurale d’éléments, vous pourriez rencontrer des temps de lancement et de chargement relativement long. Un SSD va vous permettre de réduire ces temps d’attentes. Pour optimiser vos performances en jeu, le plus gros du travail va se faire dans les options graphiques du jeu. Commencez tout d’abord par réduire l’anti-aliasing, car cette option a tendance à consommer beaucoup. Évidemment, ne baisser pas l’AA au minimum car le rendus visuel risque d’être assez mauvais. Les options concernant le flou ainsi que les ombres peuvent également avoir un gros impact sur vos performances, n’hésitez donc pas à les réduire drastiquement. Un overclock du processeur et de la carte graphique peut également très facilement vous faire gagner quelques FPS. Attention tout de même à la surchauffe de vos composants.